Tapez le mot clé et appuyez sur Entrer

Fermer
Liste de souhaits
0

Machine à coudre ou surjeteuse ?

Par :Jeanne 1 commentaire
01 Sep surjeteuse et machine à coudre

.

Vous entendez souvent parler de surjeteuse mais vous ne voyez pas vraiment quelle est la différence entre une surjeteuse et une machine à coudre ? Voici les explications en quelques points.

La Machine à Coudre

Schéma machine a coudre

La machine à coudre est utilisée pour assembler 2 pièces de tissu par un point, le plus souvent droit. La couture est exécutée près des bords des tissus assemblés.

La Surjeteuse

Schéma surjeteuse

La surjeteuse est utilisée pour surfiler les tissus par un point zig-zag et découper le surplus de tissu restant.

Si la surjeteuse a 2 aiguilles, elle peut réaliser un point d’assemblage classique en même temps que son point de surfilage et la découpe du surplus.

On peut cependant utiliser une machine à coudre pour surjeter une pièce et une surjeteuse pour assembler deux pièces. Le résultat est honnête mais pas idéal.

Surjeter avec une machine à coudre

Point de surjet à la machine

C’est possible en utilisant le point zig-zag. L’esthétique est discutable mais ce point arrête l’effilochage sur la plupart des tissus. Hélas, pas sur tous.

Assembler avec une machine à coudre:

Point droit à la machine

Le point droit est idéal pour assembler les tissus. La ligne d’assemblage est nette et le résultat bouge peu à travers le temps.

Surjeter avec une surjeteuse

La surjeteuse étant faite pour cela, elle arrête l’effilochage sur tous les tissus (selon les modèles) en donnant une finition impeccable, digne de professionnels.

Point de surjet à la surjeteuse

Assembler avec une surjeteuse (point de surjet – 1 aiguille):

La surjeteuse assemble les pièces sur leur bordure, là où elles sont le plus fragiles. Ce point résiste donc très mal à l’étirement. Cette fragilité est visible sur l’endroit de la couture qui offre un aspect “flou”.

Point d'assemnlage à la surjeteuse

En savoir plus sur la surjeteuse.

A quoi sert une surjeteuse ?

La surjeteuse pour certaines matières

La surjeteuse devient presque inévitable lorsque l’on travaille des tissus extensibles (jersey), des matières très fines ou de la maille.

Lorsque l’on travaille avec une machine à coudre sur des tissus extensibles (jersey et maille), les points réalisés ne s’adaptent pas toujours à l’élasticité des matières et finissent par casser. La surjeteuse, elle, réalise des points élastiques qui résistent et ont un fini très propre.

Pour ce qui est des tissus légers, la surjeteuse permet des points de finition particulièrement adaptés à la finesses ou la transparence des matières; par exemple, l’ourlet rouleauté.

Ourtlet rouleau réalisé à la surjeteuse
Ourlet rouleauté

La surjeteuse pour aller plus vite

Avec 2 aiguilles, la surjeteuse fait tout en même temps: assembler, surfiler, couper le surplus. C’est un énorme gain de temps pour les cousettes et les couseurs assidus.

Fonctionnement de l’aiguille et du couteau d’une surjeteuse

La surjeteuse pour des finitions parfaites

Les points réalisés à la surjeteuse ont un rendu plus net que les points exécutés à la machines. Le surfilage et la découpe du surplus donnent aux vêtements faits maison un aspect presque professionnels.

Pour aller plus loin: Quels sont les différents types de surjeteuses ?

Catégories : Couturologie, Machines
À propos de l'auteur

Jeanne


Laisser un commentaire

consectetur et, quis, ultricies id felis pulvinar
Fermer

Comparer les produits

Afficher tout
Produit
Prix
Ajouter au panier
Description
Disponibilité